Rencontre entre les Habitations Laure-Conan et Gabriel-Sagard

6 organismes et institutions du quartier de Saint-Michel ont pris part au projet de correspondances. Dans les prochains billets, je vous présenterai, à tour de rôle, nos 6 groupes de correspondants et les spécificités de chacun.


La rencontre avait lieu aux Habitation Laure-Conan le 20 avril dernier. Certains participants s’étaient déjà voisinés, d’autres se rencontraient pour la première fois, Nous nous sommes dégourdis les jambes avec quelques exercices dirigés par Mimo et ensuite nous nous sommes retrouvés autour d’une table bien garnie. Les cartes ont été échangées pendant le repas, préparé en grande partie par Lucienne et Irène, qui nous ont accueillis royalement.

Partager des mots et de la nourriture, se raconter, parler des jardins qui s’en viennent en même temps que le soleil. Être ensemble, prendre le temps de s’écouter, de faire vivre une salle qui a besoin d’être habitée. La table en coin accueille un nouveau casse-tête. L’intervenante, Martine, qui distribue des pains et qui nous met de la musique en tête, joyeux ver d’oreille. La bouffe au cœur du vivre ensemble pour délier les langues.

Advertisements

Les Habitations Gabriel-Sagard | le pont entre les saisons

6 organismes et institutions du quartier de Saint-Michel ont pris part au projet de correspondances. Dans les prochains billets, je vous présenterai, à tour de rôle, nos 6 groupes de correspondants et les spécificités de chacun.


avec Gilberte, Jaqueline et Jaqueline, Lourdes, Marie, Marie-Paule (absents de la photo : Martine et Eunice, Carlos Arturo, Kim, Lucille, Marguerite, Raquel et Roger)

Notre groupe des Habitations Gabriel-Sagard se rencontre ponctuellement pour des repas communautaires. Les résidents ont une grande terrasse à l’arrière et des jardins aménagés. Ils sont à proximité du marché solidaire de Saint-Michel, qui tient ses activités dans la parc adjacent Sandro-Pertini. Lorsque qu’on entre aux Habitations Gabriel-Sagard, on entre comme à la maison. L’accueil y est toujours chaleureux.

« Quand tu viendras chez moi
tu seras chez toi
les montagnes douces seront à toi
les nuages seront les tiens
et la neige
toute la neige autour de la maison de bois
eh bien toute cette neige t’appartiendra
»
– Jean Désy, Chez les ours

  • cartes : créer des ponts – le pont entre les saisons (cartes individuelles)
  • textes: un texte collectif et petits poèmes écrits par les participants

À l’intérieur de la salle communautaire il y a aussi une grande variété de plantes, qui donne des allures de jungle urbaine à la place. Lorsque les ateliers ont eu lieu, nous étions toutes et tous un peu las de l’hiver. J’ai apporté différentes propositions de cartes fabriquées à partir de fougères séchées et d’images libres de droits à saveur botanique. Marie-Paule, qui est couturière, a ensuite cousu de merveilleuses bordures colorées à nos cartes.

Les ateliers à Gabriel-Sagard étaient l’occasion de travailler ensemble notre mobilisation et nous en avons aussi profité pour revoir le concept de participation. De fait, on peut s’engager dans une activité de différentes façons, en fonction de différents facteurs, dont notre intérêt et notre niveau d’énergie. Certains jours, s’habiller et descendre dans la salle communautaire pour socialiser est suffisant. Nous avons donc mis l’accent sur la présence et sur le fait que certains préféraient bricoler, d’autres discuter. Que certains s’occupaient d’arranger la salle et de faire du café, tandis que d’autres étaient présents en encouragements. La présence et les soins de chacun additionnés permettaient à l’activité d’avoir lieu. Nous étions tous là, différemment, mais tous présents et nous avons tous participé à la prise de parole.

« Chers résidents des Habitations Laure-Conan,
Nous habitons les Habitations Gabriel-Sagard : un milieu de vie tranquille et bien situé, où chacun est invité à se sentir comme à la maison. Nous aimons accueillir les gens, partager nos jardins et des repas communautaires à chaque mois.

Nous participons à ce projet de correspondances parce que nous aimons les activités qui nous permettent d’être unis, de partager, de bouger et de demeurer actifs, de donner et de recevoir au service de la communauté. Échanger les fruits du jardin, qui deviennent les fruits de l’amitié. Un mouvement de l’un à l’autre, une réciprocité qui sert de terreau à notre bonheur
.

Nous avons bricolé des cartes botaniques pour faire le pont entre les saisons et vous ramener un peu de soleil. Marie-Paule a cousu des bordures de fil aux couleurs vives. Ces coutures entrelacent les bouts de papier, une manière de tisser tranquillement un lien entre nos deux milieux de vie voisins… »

le soleil levant
fruits et légumes poussent
terreau nourrissant

 repas collectifs
nos plantes comestibles
terre travaillée

plates-bandes d’herbes
maison harmonieuse
la vie est belle

 diversité riche
la maison est un jardin
plantes variées

 à l’oeil tu inspires
lavande couleur mauve
détente estivale

fougère de printemps
ton coeur se déguste au repas
tête de violon

majestueuse
hauteur ramène la douceur
grandeur m’éblouit 

partout je te sème [thym]
tapis de sol parfumé
le goût tu donnes 

fougère de mon coeur
sous les feuilles tu caches
picotée d’amour

toute de gris tu es
lignée, verte, l’intérieur
grandes feuilles de passiflora

bue avant la nuit [camomille]
le sommeil elle favorise
Orphée s’installe


Dans le prochain article, je vous parle de la rencontre entre le groupe des Habitations Laure-Conan et des Habitation Gabriel-Sagard…

Les Habitations Laure-Conan | le pont entre les époques

6 organismes et institutions du quartier de Saint-Michel ont pris part au projet de correspondances. Dans les prochains billets, je vous présenterai, à tour de rôle, nos 6 groupes de correspondants et les spécificités de chacun.


Avec Eunice, Annette, Estella, Francine, Irène, Lucienne et Joseph (absents de la photo Martine, Marie, Louis, Marie-Alice, Mathilde, Mimo, Rosita, Thi Toan)

Notre groupe des Habitations Laure-Conan se rencontre tous les jeudis pour socialiser et pour faire des exercices. Des résidents qui désirent faire vivre leur salle communautaire, qui ont des projets de jardins pour cet été et qui voisinent une nouvelle ruelle verte en devenir.

  • cartes : créer des ponts – le pont entre les époques, sucres d’orge maison
  • textes : un texte collectif

J’avais rencontré Annette, une résidente, dans le cadre d’un autre projet. Nous échangions des souvenirs et elle nous avait montré ses moules de sucres d’orge. Elle avait ouvert la boîte dans laquelle les moules étaient entreposés depuis belle lurette comme une boîte de Pandore ou comme une boîte aux trésors. Avec la redécouverte des moules, le temps avait fait un bond dans le passé et nous étions de retour avec Annette chez les sœurs. Annette garde précieusement avec ses moules un livre de recettes des sœurs avec qui elle a travaillé et cuisiné dans le passé. Un livre aux pages jaunies avec des recettes traditionnelles, qui font partie de notre patrimoine immatériel. J’avais gardé en tête qu’Annette devait transmettre son savoir et le partager, poursuivre cette tradition gourmande. Le projet de correspondances me semblait tout indiqué comme prétexte pour ouvrir de nouveau la boîte de moules, afin de revisiter le livre de recettes aux pages écornées. Annette a gentiment accepté de nous transmettre son savoir et les sucres d’orge sont devenus à Laure-Conan le support pour nos messages à l’attention des résidents de Gabriel-Sagard.

Chers résidents des Habitations Gabriel-Sagard,

Nous habitons les Habitations Laure-Conan : un milieu de vie en pleine mutation, qui abritera prochainement de nouveaux jardins ainsi qu’un gazebo et qui voisinera une nouvelle ruelle verte.

La participation à cette activité nous a permis de revisiter un héritage culinaire, transmis par Annette. Nous avons appris comment faire des sucres d’orge dans les merveilleux moules, trésors, en forme d’animaux divers, d’anciennes pintes de lait et de bateaux. Une manière de faire le pont entre les époques. Un prétexte pour vous inviter chez nous et animer notre grande salle. En espérant créer une habitude de ces rencontres qui permettent de sortir de chez soi.

« Participer activement ou passivement, c’est prendre part! »
« To participate actively or passively is taking part! »


Dans le prochain article, découvrez le groupe de correspondants des Habitations Laure-Conan…

Les Habitations Laure-Conan et Gabriel-Sagard | à propos

6 organismes et institutions du quartier de Saint-Michel ont pris part au projet de correspondances. Dans les prochains billets, je vous présenterai, à tour de rôle, nos 6 groupes de correspondants et les spécificités de chacun.


Les Habitations Laure-Conan et Gabriel-Sagard sont des logements qui appartiennent à l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) et qui sont  destinés à des personnes retraitées. Laure-Conan et Gabriel-Sagard sont à proximité l’une de l’autre, dans le secteur sud de Saint-Michel (au sud du Métropolitain, près de la station de métro). L’intervenante de milieu de l’organisme Le Temps d’une pause, Martine, était heureuse de s’associer au projet de correspondances, parce qu’elle travaille en permanence à mobiliser les résidents et qu’elle cherche toujours des moyens de créer des ponts entre les Habitations. De fait, il y a des programmations d’activités dans les deux Habitations et certains résidents s’étaient déjà rencontrés, par exemple, dans le cadre d’une conférence ou d’un repas communautaire. Les correspondances permettaient de renforcer des liens, de poursuivre dans cette voie amorcée de se voisiner.


Les Habitations sont situées à proximité de la bibliothèque-piano et du Parc François-Perrault. En marchant dans le secteur on peut croiser une murale aux mille visages connus sur le mur extérieur de la Maison du citoyen – l’autruche de Cooke-Sasseville qui enfouit sa tête dans un gramophone – les cris enjoués d’enfants à la pataugeoire – des odeurs de thé à menthe et des ruelles vertes, qui se réinventent à chaque promenade.

C’est aussi un espace organisé et pensé selon le concept de cité-jardin d’Ebenezer Howard. Des habitations, qui sont concentrées ici dans des rues qui avoisinent un parc octogonal, qui mènent donc vers une place centrale où sont concentrés des équipements et des services publics, des arbres et des lieux culturels.


Infos supplémentaires :
site officiel de Le Temps d’une pause
Dans le prochain article, plus d’infos sur le projet de correspondances du groupe des Habitations de Laure-Conan…

 

 

 

On parle de nous dans le Journal de Saint-Michel

Un bel article de Jeanne Barbeau dans l’édition d’aujourd’hui du Journal de Saint-Michel.

Mohawks et Micmacs, décorés de plumes et virevoltants vêtus de costumes traditionnels colorés ont ouvert le bal avec une performance de danse autochtone. Se sont ensuite succédé les formations acrobatiques, les courses en cercle et agitation de foulards de couleur rouge et blanc. Le public a également été convié à participer en se joignant aux danseurs du milieu à la fin de la chorégraphie. Le tout a été capturé du haut des airs dans le but de produire une vidéo officielle qui sera diffusée sur internet.

Lire l’article entier ici