Habitations Gabriel-Sagard

gabrielsagard
« Les habitations Gabriel-Sagard, construites en 1982, comportent 83 logements destinés à des personnes retraitées (60 ans et plus) ainsi que 4 logements adaptés. »

Une ruelle verte aux cent cordes à linge – des jardins avec des plantes médicinales – une terrasse où faire des bbq l’été – une grande cuisine pour les repas communautaires.

avec Gilberte, Jaqueline et Jaqueline, Lourdes, Marie, Marie-Paule (absents de la photo : Martine et Eunice, Carlos Arturo, Kim, Lucille, Marguerite, Raquel et Roger)

Photos des ateliers, des cartes et des correspondants ici.
Recueil d’extraits des correspondances ici.

EXTRAITS DES CORRESPONDANCES
« Chers résidents des Habitations Laure-Conan,
Nous habitons les Habitations Gabriel-Sagard : un milieu de vie tranquille et bien situé, où chacun est invité à se sentir comme à la maison. Nous aimons accueillir les gens, partager nos jardins et des repas communautaires à chaque mois.

Nous participons à ce projet de correspondances parce que nous aimons les activités qui nous permettent d’être unis, de partager, de bouger et de demeurer actifs, de donner et de recevoir au service de la communauté. Échanger les fruits du jardin, qui deviennent les fruits de l’amitié. Un mouvement de l’un à l’autre, une réciprocité qui sert de terreau à notre bonheur
.

Nous avons bricolé des cartes botaniques pour faire le pont entre les saisons et vous ramener un peu de soleil. Marie-Paule a cousu des bordures de fil aux couleurs vives. Ces coutures entrelacent les bouts de papier, une manière de tisser tranquillement un lien entre nos deux milieux de vie voisins… »

le soleil levant
fruits et légumes poussent
terreau nourrissant

 repas collectifs
nos plantes comestibles
terre travaillée

plates-bandes d’herbes
maison harmonieuse
la vie est belle

 diversité riche
la maison est un jardin
plantes variées

 à l’oeil tu inspires
lavande couleur mauve
détente estivale

fougère de printemps
ton coeur se déguste au repas
tête de violon

majestueuse
hauteur ramène la douceur
grandeur m’éblouit 

partout je te sème [thym]
tapis de sol parfumé
le goût tu donnes 

fougère de mon coeur
sous les feuilles tu caches
picotée d’amour

toute de gris tu es
lignée, verte, l’intérieur
grandes feuilles de passiflora

bue avant la nuit [camomille]
le sommeil elle favorise
Orphée s’installe

 

Advertisements